Nos réalisations
Qui sommes-nous?bienvenue.html
Nos réalisationsNos_realisations.html
Projet 2017projet2017.html
Nous aider...Nous_aider.html
éducation
Le village de Niantono
Le village de Niantono se trouve au sud-ouest du Burkina Faso.
Après les villes de Bobo Dioulasso (deuxième ville du Burkina) et Banfora, se trouve Sindou, village connu pour ses pics rocheux. Niantono se trouve à une cinquantaine de kilomètres de Sindou, à la frontière du Mali. 

Mille personnes vivent à Niantono. Leurs ressources proviennent exclusivement de l’agriculture et de l’apiculture. 

Cent cinquante enfants fréquentent l’école du village et six instituteurs assurent l’enseignement des élèves du CP au CM2.
La cantine de l’école
Vivant pour la plupart en dessous du seuil de pauvreté, les familles ne parviennent que difficilement à garantir une alimentation suffisante à leurs enfants.

Trop souvent, par manque de moyens, les parents ne peuvent préparer de repas pour leurs enfants lorsqu'ils partent à l’école le matin. 

Quand il n'y a pas de cantine scolaire, la plupart des enfants passent ainsi leur journée de classe sans rien manger. Plus grave : nombre d’entre eux doivent même attendre le soir pour prendre leur unique repas depuis la veille !

Ainsi l’association finance depuis 6 ans, 150 repas par jour et tout les midi, aux élève de l’école de Niantono.
L’internat
Les éleves souhaitant poursuivre leur scolarité au delà du CM2 se voyaient obligés de se rendre au collège le plus proche, celui du village de Kankalaba. Or, celui-ci se trouve à 15km de chez eux. Les seules solutions dont ils disposaient étaient soit de trouver une famille d’accueil sur place moyennant une main d’oeuvre pour celle-ci, soit d’être hébérgé dans l’internat du collège ou les frais annuels sont de 280€ ou de venir à pieds tous les matins de Niantono à Kankalaba.

Des contraintes qui décourageaient autant les élèves que les parents.

Le taux de scolarité post-primaire étaient alors faible au village de Niantono.
En 2011, les parents d’élève et l’association Au Grain de Sable ont décidé, pour remédier à ce problème, d’entreprendre la construction d’un internat à Kankalaba pour que chaque élève puisse poursuivre sa scolarité et ce, dans des conditions favorables à leur apprentissage.

Depuis le mois d’Octobre 2012, 52 élèves bénéficient déjà de ce logement ou ils sont aussi nourrit, mdi et soir.
Unsystème électrique solaire a été installé, fournissant de la lumière pour l’étude du soir.
Les collégiens qui étaient en famille d’accueil ont été pris en charge et disposent desormais du temps et du matériel nécéssaire à leur apprentissage.
Le surveillant